Chaudières Beretta

Chaudières: ce qu'elles sont et comment elles fonctionnent

Les chaudières sont l'un des moyens traditionnels de chauffage pour nos maisons. Leur fonctionnement est simple, avec un processus visant à transformer l'énergie d'un combustible en chaleur. La chaleur produite est ensuite diffusée dans les différentes pièces qui composent la maison, les amenant à la température désirée. Parmi les combustibles les plus utilisés, le gaz, le méthane et les pastilles doivent être mentionnés. Dans notre pays, le nombre de chaudières, selon les statistiques, s'élève à environ dix-neuf millions. Un certain nombre contribuant à des modèles de technologie de pointe tels que la condensation et d'autres modèles obsolètes, caractérisés par un faible rendement et des niveaux d'émissions trop élevés. Même plus de sept millions de ces dispositifs seraient avant la directive 90/396 / CE. En pratique, ces modèles auraient plus de quinze ans, ce qui peut être réalisé en termes d'efficacité énergétique.

Beretta, les chaudières les meilleurs disponibles pour les clients

Les chaudières Beretta sont parmi les plus recherchées sur le marché. grâce à des niveaux technologiques et une fiabilité très élevés. Dans les laboratoires du groupe Lombardie, des études sont réalisées chaque jour pour produire des modèles capables de répondre aux attentes des clients. Avec des résultats récompensés généreusement par des ventes qui placent l'entreprise en tête des classements. Beretta Boilers a été fondée en 1950, en tant que société de production pour des tiers, spécialisée dans le chauffage résidentiel. En 1969, les chaudières Beretta ont commencé la production de modèles sur pied, de kérosène et de diesel. En 1973, l'entreprise a pu s'intégrer dans la crise pétrolière en démarrant la production de chaudières à gaz murales, devenant une référence dans le secteur.

Chaudières à condensation Beretta

Dans la production de Beretta, une place de choix est occupée par les modèles de condensation, qui fondent leur efficacité sur l'exploitation de la chaleur générée par la condensation des fumées, plus de 10% du total. Un pourcentage de chaleur qui est dispersé en dehors des modèles traditionnels et qui est plutôt utilisé par cette technologie. Rien que l'exploitation de ce procédé a permis à Beretta de se tailler une place de grande importance sur les marchés, avec une production qui voit sa pointe dans la série Green. Il s'agit d'une gamme de chaudières entièrement incluses dans la classe 5, avec la norme UNI EN ISO 483/297 comme référence. Ces appareils réduisent les émissions nocives et atteignent d'excellentes performances, en particulier lorsqu'ils sont associés à des systèmes capables de fonctionner à basse température, avec des économies d'énergie pouvant atteindre 40%.

Chaudières Beretta: Le besoin d'entretien des chaudières

Les chaudières nécessitent un entretien minutieux pour optimiser le rapport entre l'énergie consommée et la chaleur produite, qui doit être soigneusement cultivée pour économiser de l'argent. En ce qui concerne les coûts, ils peuvent varier en fonction de certains critères, tels que la zone de résidence. Pour les interventions ordinaires, elles sont d'environ soixante euros, alors que la vérification des émissions peut atteindre cent. A ces frais s'ajoutent le premier allumage et l'essai, le premier contrôle des gaz d'échappement, et l'éventuelle extension de la garantie, qui peut avoir un coût annuel d'environ cent euros, en plus de l'unique entre cinquante et quatre-vingt euro. Cependant, il faut se rappeler qu'une bonne chaudière ne devrait pas présenter de problèmes durant les cinq premières années de vie, rendant cette précaution inutile.