Cedars dry locations

Cedolare sec sur les loyers

Au moment de l'enregistrement du bail, le propriétaire de la propriété peut opter pour le régime de la location sèche cedolare.

Avec cette option paiera sur le revenu de la propriété un montant forfaitaire, comme un impôt sur le revenu supplémentaire, sans que le revenu produit par le loyer va ajouter à son revenu.

Pour l'enregistrement du contrat, la taxe d'immatriculation n'est pas requise et le locataire ne sera pas soumis à la réévaluation annuelle d'Istat. Le propriétaire peut également décider après l'enregistrement d'opter pour le régime du coupon sec, en le communiquant par écrit au locataire, mais dans ce cas la taxe d'enregistrement payée n'est pas remboursable et la mise à jour ISTAT ne sera pas comptabilisée pour les périodes ultérieures. L'exonération du paiement de la taxe d'immatriculation s'applique également à la résiliation du bail: même dans ce cas, si le contrat est au régime de coupons secs, aucun paiement n'est dû.

Quel est le coupon sec

Le coupon de loyer sec est une option qui permet au propriétaire d'un bien loué de connaître le montant total à payer chaque année aux autorités fiscales pour le revenu gagné pour cette propriété.

En substance, le revenu gagné avec la perception du loyer ne sera pas ajouté à votre revenu personnel, mais sera remplacé par l'impôt sur le revenu supplémentaire. Il est évident que ce choix convient particulièrement à ceux qui se situent dans une tranche de revenu moyen-élevé, puisqu'il prévoit un pourcentage de 21% ou 19% pour les contrats de location conclus dans les municipalités où les logements locatifs sont peu disponibles.

Facile à imaginer et à calculer les économies économiques pour tous les propriétaires qui ont un revenu de l'ordre de 27% ou plus.

Comment calculer le montant pour le coupon sec

Afin de pouvoir calculer si et dans quelle mesure il convient d'opter pour le régime du loyer sec du coupon, il est nécessaire de faire un calcul très simple.

Vous devez d'abord calculer le montant annuel total du loyer, en multipliant le montant mensuel par douze. Il faut veiller à ne pas inclure les frais de copropriété, le cas échéant, dans le calcul.

Sur le montant total, vous devrez calculer 21%. C'est le montant total que vous devrez payer au bureau des impôts chaque année pour le revenu gagné de votre propriété. La commodité augmente si la propriété est située dans une municipalité avec une pénurie particulière de logements loués disponibles. Dans ce cas, le pourcentage à appliquer est réduit à 19%.

Le montant ainsi déterminé doit être payé par la poste ou la Banque, en utilisant le modèle F23.

Cedolare locations à sec: mise à jour d'Istat

Les avantages pour les baux qui prévoient l'option de payer un loyer sec sont également ressentis pour les locataires, ainsi que pour les propriétaires.

En effet, les dispositions législatives prévoient que ces contrats sont exemptés de la réévaluation annuelle d'ISTAT. Aucune augmentation du loyer liée à l'augmentation du coût de la vie: le montant mensuel restera inchangé pour la durée du contrat.

Mais les avantages économiques ne sont pas terminés: généralement la taxe d'immatriculation pour l'enregistrement et une éventuelle résiliation du contrat est divisée en deux entre le propriétaire et le locataire. N'étant pas dû au lieu, l'épargne économique est ainsi étendue aussi à la personne qui tient l'appartement.

Le droit à déduction pour le loyer payé, s'il y a les caractéristiques et les conditions nécessaires, reste inchangé.