Comment changer de résidence

Registre de résidence

Ce terme fait référence à l'endroit où une personne vit habituellement, établissant une condition de fait, et à laquelle sont corrélés certains effets qui régissent la relation que la personne entretient avec le territoire dans lequel elle réside.

Pour changer l'indication du lieu où vous résidez, vous devez vous rendre au bureau d'enregistrement de la ville sur le territoire duquel vous voulez résider, c'est-à-dire le «bureau d'enregistrement», qui peut être transféré et modifié. Pour le transfert, deux déclarations doivent être faites, une à la municipalité dans laquelle on réside encore, et une à la municipalité dans laquelle on a l'intention de vivre.

Ces deux déclarations constituent la preuve du transfert. Il est à noter que, à l'exception de la résidence enregistrée dans une certaine municipalité, les résidences peuvent être multiples, en référence aux lieux où l'on a une résidence habituelle.

La conséquence de la résidence enregistrée, avec son inclusion dans le «registre de la population», implique le droit du citoyen de demander les certificats personnels et l'admission aux services démographiques.

Il détermine certaines conséquences normatives pour le résident, telles que le lieu où les publications pour le mariage sont faites, le lieu où le mariage est célébré et la Cour de juridiction pour les adoptions.

De plus, cette pratique, conjointement avec le domicile, détermine l'attribution des organes judiciaires et le lieu où certains actes doivent être notifiés.

Changement de résidence quoi faire

Changer de résidence n'est pas une opération mécanique, mais pour en faire la demande, vous avez besoin d'éléments tels que l'inscription au Registre des citoyens résidant dans une autre municipalité italienne ou l'inscription au Registre des citoyens italiens résidant dans un autre pays (AIRE)

Cependant, seuls les citoyens adultes peuvent demander un changement. Pour la cellule familiale, cependant, doit être un membre qui a atteint l'âge de la majorité et qui a la responsabilité parentale ou la protection. Toute personne demandant une inscription est tenue de prouver son identité avec un document d'identification valide, une pratique qui s'applique à toutes les déclarations de données personnelles dont elle est responsable, ou même de modifier les données personnelles déclarées à ce moment.



Le citoyen adulte de la famille - seulement si toute la famille veut transférer -, peut demander à demander de certifier le changement dans les vingt jours depuis qu'il a pris possession de la nouvelle maison. Cela doit être fait au bureau d'enregistrement de la compétence, pouvant envoyer la demande par courrier, e-mail et fax Si vous utilisez un e-mail, vous devez signer numériquement, être identifié par un équipement informatique et envoyer la demande par courrier certifié Le fonctionnaire du registre, dans un délai de deux jours ouvrables à compter de la demande de modification, procède aux entrées du registre, en variant en temps réel et en envoyant une copie de la déclaration accompagnée de la signature du titulaire et d'un document d'identité. la résidence du demandeur, lorsque les effets juridiques commencent à courir.

Comment changer de résidence: Changement de résidence

Après la demande de changement de résidence, puis de demande d'inscription dans une autre municipalité, les règles en la matière obligent le fonctionnaire du bureau d'enregistrement à s'assurer que le demandeur s'habille effectivement à l'endroit déclaré. Les détenteurs de cette vérification sont les membres de l'organisme de police municipale ou une personne de la municipalité autorisée. Les contrôles doivent être effectués dans les quarante-cinq jours suivant la déclaration soumise.

Si l'incompatibilité en ce qui concerne la déclaration présentée par le demandeur pour le changement de données personnelles doit apparaître dans les enquêtes, l'officier de registre doit signaler l'incident à l'autorité de sécurité publique.

Cette procédure est obligatoire, puisque demander le transfert à une autre municipalité, doit respecter précisément le fait de rester dans cette municipalité, c'est-à-dire y avoir établi sa résidence habituelle.

Pour documenter le registre «historique» des résidents ou de ceux résidant dans une municipalité spécifique, il s'agit du certificat de résidence, de l'acte d'enregistrement où les inscriptions, changements et annulations dans le temps sont indiqués. Comme tous les autres certificats du registre, il doit également inclure la municipalité et la date de délivrance, l'objet certifié, les éléments d'identification des personnes à qui il se rapporte, la signature du registraire et le cachet municipal.

Les bonnes nouvelles sont que tout est gratuit.