Convoquer l'assemblée de copropriété

"title =" Qu'est-ce que l'assemblage de condominium

- condominium moderne "> Qu'est-ce que l'assemblage de condominium

Le terme «copropriété» désigne l'organe administratif et décisionnel relatif à la copropriété; cette dernière, en effet, peut être considérée à toutes fins utiles comme une société, à la base de laquelle se trouvent les membres constitués par les copropriétés.

L'assemblée de copropriété, par conséquent, peut être comprise comme une réunion au cours de laquelle la société de copropriété expose ses problèmes et cherche des solutions pour eux.

Sur la base des sujets objet de l'assemblée, en outre, il est possible de distinguer entre les assemblées de condominiums ordinaires et les assemblées de copropriétés extraordinaires, dans les deux cas régis par le code civil.

Assemblée ordinaire ou extraordinaire

Dans le premier cas, l'objet de la réunion doit se concentrer sur les matières indiquées à l'article 1135 du code civil, et se référer spécifiquement à la nomination, la confirmation ou la révocation de l'administrateur du condominium, l'approbation de l'estimation des dépenses annuelles réalisé par ce dernier, et l'approbation finale du budget réel de la copropriété.

En outre, l'assemblée ordinaire doit être appelée par la loi au moins une fois par an.

Au contraire, les assemblées extraordinaires peuvent être appelées à la demande de l'administrateur du condominium, ou lorsque les copropriétés elles-mêmes, en nombre suffisant pour atteindre au moins 1/6 de la valeur totale du bâtiment, le demandent.

Les objets d'une réunion extraordinaire sont, généralement, l'approbation et la modification possible de la réglementation de la copropriété, l'établissement de tout fonds pour répondre à des dépenses spécifiques, et les décisions concernant l'entretien extraordinaire des parties communes de la copropriété.

Administrateur de condominium

L'administrateur de copropriété est ce chiffre particulier, dont la nomination est obligatoire par la loi si le nombre de copropriétés est supérieur à quatre, qui traite de la gestion globale de l'immeuble, agissant en tant que représentant légal des condominiums.

Ces derniers prévoient la nomination du directeur lors de la réunion ordinaire, avec un vote égal à la majorité des copropriétés en termes de millièmes. De cette façon, l'administrateur assume une durée d'un an, même si, si la majorité des copropriétés le demandent, ce mandat peut être révoqué avant même son expiration.

En tant que représentant de la copropriété, par conséquent, l'administrateur doit remplir certaines obligations importantes allant de juridique à la comptabilité, à travers technique et fiscale, en accordant également une attention particulière à ceux qui sont les besoins et les besoins de condominiums.

Compétences d'administrateur de condominium

D'un point de vue légal, l'administrateur devra exécuter les résolutions des actionnaires, vérifier le respect des règlements de la copropriété et répondre personnellement, en tant que représentant légal de la copropriété, si celle-ci poursuit un tiers ou vice versa.

En ce qui concerne les aspects comptables et fiscaux, il devra établir des estimations pour les dépenses estimées et le bilan effectif ultérieur.

Enfin, l'administrateur doit posséder des connaissances techniques et des compétences qui lui permettent d'optimiser les dépenses liées à tout travail de maintenance, en choisissant des solutions permettant de contenir les dépenses à engager, en obtenant, dans tous les cas, d'excellents résultats.

Convoquer l'assemblée de copropriété

Comme déjà illustré ci-dessus, en fonction du sujet à discuter, une assemblée de copropriété ordinaire ou extraordinaire peut être convoquée.

Dans le premier cas, il doit nécessairement être effectué au moins une fois par an, et peut donc être demandé par l'administrateur ou par un simple condominium.

En revanche, dans le cas d'une assemblée générale extraordinaire, il n'existe aucune obligation légale de convoquer celle-ci; en fait, il est requis si nécessaire, et pour diriger il faut que l'administrateur l'appelle (ou éventuellement, comme mentionné plus haut, deux condominiums qui ont ensemble au moins 1/6 de la valeur totale en millièmes).

Dans les deux cas, les condominiums doivent être informés de la convocation de la réunion au moyen d'un avis envoyé au moins cinq jours avant la date fixée pour la réunion, laquelle doit obligatoirement inclure l'ordre du jour de la réunion.

Si à la première convocation de l'assemblée participent un nombre de condominiums de nature à constituer au moins 2/3 de la valeur totale de la copropriété (soit 2/3 du nombre total de copropriétés), il peut être considéré comme régulièrement établi; sinon, un second appel sera requis, lequel doit avoir lieu au plus tard dix jours après le premier.