Faisons de la lumière. Comment utiliser les produits et technologies - partie II

Le bon éclairage pour le salon

Dans nos maisons, la plus grande variété d'environnements et d'activités est concentrée, chacun ayant ses propres besoins en termes de lumière. L'éclairage du plan de travail de la cuisine, de l'aire de jeux pour enfants ou de l'escalier de la cave a des exigences différentes qui nécessitent des solutions spécifiques. Faisons la lumière dans le salon: un milieu de vie par excellence, c'est la pièce la plus difficile à éclairer. Le traitement de la lumière est essentiel pour les diverses activités qui s'y déroulent, pour créer une atmosphère particulière, pour éclairer la table à manger, pour faciliter la lecture, pour valoriser un objet. La combinaison de différentes solutions sert à enrichir l'environnement et à changer l'atmosphère de la pièce en fonction de l'humeur ou des circonstances. La lumière localisée est complémentaire de celle de l'environnement: sur la table les appliques, les rails équipés de spots et les lustres, qui ne devraient pas être trop bas et éblouir les personnes assises, aident à mettre en valeur les plats, à illuminer les invités. La zone de lecture nécessite également un type de lumière directe, qui doit se concentrer sur le point précis dans lequel l'activité est effectuée.

Les ampoules à réflecteur, à incandescence ou à halogène dichroïque, sont des solutions optimales pour diriger la lumière. La position de l'appareil, qui doit éviter les ombres de la main ou de la tête, est également fondamentale, mais si elle est placée trop près de la personne à éclairer, elle peut causer des problèmes de chauffage. Et comme un homme de 60 ans a besoin de lire environ six fois la quantité de lumière dont a besoin un homme de 20 ans, pour éviter de changer l'ampoule, vous pouvez utiliser un gradateur, un gradateur, pour ajuster l'intensité.

Faisons de la lumière. Comment utiliser les produits et technologies - partie II: Nous faisons la lumière dans la cuisine et dans la chambre

Mais la lumière a aussi une fonction décorative et peut être utilisée pour mettre en valeur un objet, une plante ou une image: concentrée mais discrète, elle doit provenir de sources invisibles (un spot orienté vers une table, un tube fluorescent dans un plafonnier fenêtre ou sous une étagère). Méfiez-vous des contrastes, qui ne doivent jamais être trop marqués, car ils provoqueraient des troubles visuels; un exemple est celui entre la télévision et le reste de la pièce, qui ne devrait jamais être complètement sombre lorsque le téléviseur est allumé. Un appareil avec une ampoule basse consommation est l'accessoire idéal. Ne pas oublier que même les plantes, éléments décoratifs présents dans la plupart de nos maisons, ont besoin de beaucoup de lumière: l'électrique est le bon compendium pour l'éclairage naturel: pour empêcher la plante de sécher, placez la source lumineuse à une distance de au moins 30 cm. Dans la cuisine nous commençons nos activités avec le petit déjeuner le matin et la fin de la soirée avec la préparation du dîner: c'est un lieu où la fonctionnalité joue un rôle prioritaire et où l'éclairage doit répondre aux moments de la journée et aux différentes fonctions. L'éclairage de base, pour lequel il est possible de recourir à des sources lumineuses à faible consommation qui produisent une lumière très bien répartie, doit être associé à un éclairage localisé sur l'évier, sur les plans de travail et sur la zone de cuisson. Appliquées sous les armoires ou au-dessus du plan de cuisson, les ampoules à incandescence linéaires ou les tubes fluorescents sont idéales pour assurer une bonne répartition de la lumière. Même les ampoules halogènes à très basse tension avec ou sans réflecteur sont appropriées. Il est important d'éviter les contrastes, ce qui entraînerait une fatigue visuelle lorsque la tâche à effectuer nécessite une attention particulière. Les luminaires et les ampoules doivent être facilement accessibles car ils sont exposés à des vapeurs graisseuses et nécessitent un entretien fréquent. Nous faisons également de la lumière dans la chambre: Facc un environnement non seulement destiné à se reposer. L'éclairage de base donne un bon aperçu et aide à identifier les obstacles. Réalisé avec un lustre, un lampadaire ou des appliques murales, il doit être bien réparti et servir également à bien paraître dans le miroir lorsqu'on s'habille, après avoir trouvé les vêtements sans effort et évalué les couleurs. Les ampoules halogènes sont particulièrement adaptées à cet usage. Les sources de lumière sur les tables de chevet sont essentielles pour la lecture, mais elles ne devraient pas déranger, au cas où l'une des deux personnes occupant le même lit veut dormir pendant que l'autre lit. Une lumière réglable, une applique articulée ou un spot équipé d'une ampoule halogène basse tension sont la solution idéale. Même une lampe de table peut être bien, si elle est placée à une hauteur suffisante pour éclairer la surface désirée et équipée d'un abat-jour opaque. Les ampoules avec réflecteur montées sur des projecteurs, avec des tubes incandescents ou des tubes fluorescents sont particulièrement adaptées à l'intérieur des armoires et permettent d'identifier rapidement le vêtement souhaité.