Insonorisation d'une pièce

Chambre d'insonorisation

Le problème du bruit dérangeant mine continuellement la paix entre voisins et locataires. Non seulement cela est désagréable pour ceux qui sont obligés de les écouter, mais c'est aussi désagréable pour ceux qui ne veulent pas rendre publiques leurs activités quotidiennes et qui sont forcés de faire attention à la façon dont ils bougent et au volume des appareils électroniques.

Les environnements d'insonorisation sont un remède souvent non contraignant, à la fois économiquement et en termes de temps, et qui résolvent de manière permanente le problème.

Par insonorisation, nous entendons l'ensemble des processus qui permettent d'isoler acoustiquement un lieu. Le contrôle du son peut être partiel, amortissant partiellement le bruit, ou total. Vous pouvez isoler un endroit en empêchant le bruit d'entrer (comme dans le cas de fenêtres renforcées) ou de sortir (couvrant le plafond, le sol et les murs). Nous avons souvent recours à l'achat de cabines insonorisées adaptées aux salles de répétitions, avec un espace limité.

Pour sonder correctement une pièce, il est nécessaire de respecter certaines lois physiques qui régissent la propagation des ondes sonores et choisissent des matériaux appropriés.

Insonorisation d'une pièce: matériaux et solutions pour insonoriser une pièce

Créer un environnement insonorisé est facile et il existe de nombreuses solutions pour tous les budgets.

Le matériau le moins cher est certainement constitué de boîtes à œufs vides, de boîtes en carton. Ils sont définis comme d'excellents isolants pour les intérieurs, un peu moins pour empêcher le son de sortir et être perçus à l'extérieur.

Une autre méthode peu coûteuse consiste à recouvrir les murs de la pièce de panneaux de liège ou de polystyrène. Ce sont des matériaux légers et facilement disponibles, mais le résultat est limité.

Prenant un exemple des solutions utilisées par les cinémas et les théâtres, on peut penser à entourer le périmètre de la pièce avec de lourds rideaux qui créent un environnement isolé sans provoquer d'ondes acoustiques.

L'un des principes fondamentaux est d'augmenter le volume et l'épaisseur des murs. Avec le développement de nouveaux matériaux et technologies, il est possible d'avoir un bon résultat même avec des panneaux peu profonds. Cela peut être fait avec différents matériaux insonorisants. Ils sont utilisés dans le secteur de la construction et de l'architecture et, comme le dit le mot, ils absorbent le son, en modifiant sa trajectoire et en modulant la réverbération. Ils sont appelés composés poreux, qui laissent ensuite entrer l'onde, mais ne sortent pas.

Ce type de produits est divisé en deux catégories principales: les matériaux insonorisants fibreux et les matériaux insonorisants à cellules ouvertes.

Les premiers sont les plus courants et les plus économiques: la laine de verre, la laine de roche, le liège, les copeaux de bois, les rideaux, les tapis et les tapis. Ces derniers sont moins connus mais tout aussi efficaces: argile expansée, perlite expansée, vermiculite expansée, mélamine expansée et polyuréthane expansé.

Les matériaux insonorisants sont souvent utilisés avec des matériaux insonorisants pour garantir de meilleures performances.

Pour ce dernier, la loi selon laquelle une surface est plus isolante au son vaut le poids spécifique. Dans ce sens, des éléments naturels tels que le plomb et le caoutchouc (généralement préférés au précédent) seront utiles.

De nombreux fabricants ont tendance à combiner ces deux matériaux, en les combinant avec des matériaux insonorisants et en créant des panneaux sandwich ou des roulements.