Draps

Qu'est-ce qu'une feuille?

Un élément indispensable de nos maisons est sans aucun doute la feuille: ce morceau de tissu bordé, qui prend évidemment la forme rectangulaire du lit et entre en contact avec notre corps lorsque nous glissons sous les couvertures. Comme il s'agit de la couche la plus intime de notre trousseau nocturne, la seule qui repose directement sur notre peau est essentielle pour qu'elle présente des caractéristiques précises de douceur, de beauté et de confort.

Souvent, les feuilles sont emballées par paires: une première feuille recouvre le matelas, est cachée dessous et a une forme qui incorpore la structure du matelas avec les coins conformés avec l'élastique qui assure l'ajustement parfait du lit. La feuille supérieure est nichée seulement à une extrémité du lit, les autres côtés pendent le long du bord du matelas, donc malgré tous nos mouvements, nous ne restons jamais à découvert. C'est la couche la plus interne du rembourrage qui nous garde au chaud, au-dessus de laquelle vous mettez des couvertures et des couvre-lits selon la saison.

La vieille pratique du kit

Surtout à l'époque de nos grands-mères, quand nous pensions au «trousseau» des filles puisqu'elles étaient encore emmaillotées, la préparation et l'emballage d'un grand nombre de tissus combinés à toutes les occasions imaginables représentaient une tâche très exigeante. Le trousseau de la mariée était composé principalement de linge de maison et les bons ensembles répondaient non seulement à des fins pratiques, mais aussi aux goûts et aux principes esthétiques de la future épouse qui aurait accueilli son futur mari. Aujourd'hui, cette tendance de «l'équipement» disparaît parce que vous êtes plus attentif à la praticité, au confort de doux et facile à laver et à repasser. Ensembles en tissus particuliers ou avec réserve de broderie pour des occasions rares et fantaisistes.

En coton

Le tissu le plus répandu est certainement le coton, mieux si 100%. Le coton est un tissu qui, en hiver, retient la chaleur corporelle et, en été, n'augmente pas la chaleur naturelle, en effet la fibre naturelle favorise la transpiration de la peau. Parmi les avantages de 100% coton, il y a la facilité avec laquelle il est possible de laver, repasser et une grande durabilité. Ils peuvent être facilement lavés dans la machine à laver et conserver leur beauté pendant de nombreuses années, parfois même avec le temps et l'usure devient plus douce. Ces feuilles sont faciles à trouver, se retrouvent également dans les grandes surfaces et ont un coût pour tout le monde qui monte lorsque l'on choisit des fantasmes particulièrement originaux ou réalisés en série limitée.

Le seul inconvénient de certains dans ce tissu est qu'avec des lavages fréquents ils pourraient rétrécir.

En soie, satin ou flanelle

Les draps en soie ou en satin de coton sont les plus chers disponibles sur le marché. Ce sont des tissus très raffinés qui sont parfois remplacés par des matériaux synthétiques déconseillés à ceux qui sont soumis à de fortes sueurs nocturnes ou qui sont allergiques aux matériaux acryliques. La soie et le satin sont des matériaux très glissants, ce qui rend difficile la commande du lit, facilité par le coton. Par conséquent, ce type de tissu doit être réservé uniquement pour des occasions spéciales, préférant ceux en coton pour un usage quotidien.

Pendant la saison d'hiver, les plus froids peuvent remplir leur lit en remplaçant les draps de coton par des draps de flanelle. Il s'agit d'un matériau beaucoup plus chaud mais qui présente l'inconvénient de former, en raison de lavages répétés, de petites billes très gênantes d'un point de vue esthétique.

Il se répand également en Italie un costume typique de l'Europe du Nord qui consiste à remplacer la partie supérieure de la feuille par une doublure à l'intérieur de laquelle mettre la courtepointe.

Draps: Bon lavage

Pour conserver longtemps la beauté et le confort de nos draps, il est indispensable de respecter quelques petites précautions. Le lavage des tissus colorés doit être fait avec des détergents neutres pour éviter que les couleurs, qui tendent souvent à laisser des traces dans l'eau, s'estompent. Le premier lavage doit être fait à la main (pas dans la machine à laver) et sans utiliser l'assouplissant. Il est conseillé d'ajouter quelques gouttes de vinaigre dans l'eau de lavage pour protéger les couleurs et mieux désinfecter ces surfaces exposées au contact direct avec le corps humain; enfin, ne jamais décolorer les tissus colorés et toujours suivre les instructions sur les étiquettes.