Entretien du sol en terre cuite: conseils utiles

"> Entretien du sol en terre cuite

Le sol en terre cuite est toujours un bon choix. Avec sa beauté et ses caractéristiques, il vous permet de créer des atmosphères très intimes et douces et donne à la maison une élégance qui ne se démode jamais. Typique du style rustique, le sol en terre cuite est principalement utilisé pour les villas et les maisons de campagne; ces derniers temps, cependant, grâce à sa polyvalence, il s'est également avéré adapté à d'autres types d'environnements (on le voit aussi dans les maisons de vacances, par exemple). Il n'a qu'un défaut, si l'on veut le définir: il faut des soins constants et il n'est pas toujours facile de le nettoyer. Mais si vous êtes cohérent et procédez de la bonne manière, l'effort est immédiatement réduit de moitié. L'entretien du sol en terre cuite est essentiel pour préserver son charme et son intégrité. Disons tout de suite que ce type de sol est très poreux, en conséquence est sujet à la moisissure et absorbe facilement la saleté, les substances grasses et huileuses et l'humidité de l'environnement; le dernier cas se traduit par une série de petites taches blanches disgracieuses appelées "variole de cuite", qui sont un mélange de sels et de champignons. Comment le faire? Tout d'abord retirer le traitement préexistant au moyen d'un cirage complet et d'un lavage acide, puis créer une nouvelle protection avec une tache d'imperméabilisation, une saleté protectrice et une cire liquide.

En images: Sol en terre cuite pour intérieurs et extérieurs Terre Estensi de Cotto d'Este

Planchers en terre cuite comment les nettoyer

Le sol en terre cuite nécessite toujours un traitement spécifique qui améliore son apparence et ses particularités tout en protégeant contre la formation de taches. Si la terre cuite est saine, c'est-à-dire qu'il n'y a pas de traces de variole, il suffit de laver soigneusement toute la surface et ensuite appliquer une couche d'huile de lin crue et de cire d'abeille: un remède de la grand-mère efficace. Après le traitement, n'utilisez jamais d'ammoniaque, d'eau de Javel, de dégraissants agressifs ou de produits nettoyants à la vapeur pour nettoyer la terre cuite car vous risqueriez seulement de la détruire. Pour la même raison, n'essayez même pas d'enlever toute trace de graisse et de graisse avec de l'acide muriatique. Veillez également à ne pas appliquer trop de cire, car il s'accumule et il devient alors très difficile de l'enlever. Une autre méthode pour éliminer les traces huileuses consiste à utiliser un dissolvant de pulvérisation et / ou un nettoyant anti-algues ciblé.

Sol en terre cuite comment le polir

Pour l'entretien ordinaire du sol en terre cuite, il suffit de brosser la surface avec un balai ou un aspirateur, puis de la laver avec de l'eau et un détergent neutre (si c'est spécifique pour ce type de sol, mieux encore). N'utilisez pas de produits agressifs car vous pourriez rendre le cotto encore plus poreux et donc augmenter la probabilité de formation de taches. Si vous préférez les méthodes naturelles, préparez un mélange de vinaigre blanc, d'eau et de quelques gouttes de savon à vaisselle. Le séchage est une autre étape très importante, nous recommandons d'utiliser un chiffon doux et propre. L'entretien périodique du sol en terre cuite devrait être effectué quelques fois par an; après un nettoyage en profondeur de la surface, enlever la vieille cire avec un solvant ad hoc et enlever toutes les incrustations de stuc ou de salpêtre avec un antisalnitro bonne. Ensuite, étendre la "nouvelle" cire en utilisant une brosse à récurer ou une polisseuse; Choisissez celui qui est le plus proche possible de la teinte de l'étage. Après l'épilation à la cire, pour obtenir de meilleurs résultats, nous recommandons de procéder avec un revêtement protecteur en utilisant un agent d'imprégnation spécifique pour les surfaces poreuses.

Entretien du sol en terre cuite: conseils utiles: Nettoyage des sols en terre cuite

Il existe plusieurs méthodes simples et efficaces pour le nettoyage extemporané du sol en terre cuite, c'est-à-dire pour éliminer les taches au moment où elles sont formées. Si des produits acides tombent sur le sol (même Coca Cola, pour ne citer qu'un exemple), il suffit de mettre un peu de bicarbonate pour neutraliser la composante acide et frotter avec une éponge imprégnée d'eau et de savon de Marseille. Au bout de quelques minutes, passez un peu d'huile d'olive ou des graines sur la tache: le sol reviendra parfaitement poli. Si les taches sont très tenaces, passez sur la zone traitée un mélange constitué d'un verre d'eau, deux cuillères à soupe d'alcool, deux de vinaigre et une goutte de détergent. Passez-le sur la surface avec un chiffon humide, puis séchez avec du papier absorbant. Les taches fraîches d'huile et de graisse, d'autre part, sont enlevées en appliquant immédiatement une feuille de papier absorbant et en lavant ensuite. Si l'intervention n'est pas opportune, il est nécessaire de recourir à des détergents spécifiques facilement trouvables même dans les supermarchés. Une dernière recommandation: lors du lavage du sol en terre cuite, veillez à garder le seau propre, changez souvent l'eau (au moins à chaque fois que vous vous déplacez dans une autre pièce), rincez et essorez le chiffon. En un mot, si vous voulez que votre sol en terre cuite conserve toujours son charme et sa beauté, vous devez vous habituer à l'idée d'utiliser une certaine quantité de

... Huile de coude. Les résultats ne manqueront pas, vous pouvez parier dessus.