Règlement des ascenseurs UNI EN 81-80

Régulation de levage UNI EN 81-80

La législation des ascenseurs UNI EN 81-80 prend en considération plusieurs aspects qui sont utilisés pour réguler l'installation et l'amélioration de la sécurité des ascenseurs à usage privé, en prenant également en considération la taille pour obtenir une utilisation garantie et confortable. La nouvelle loi exige que toutes les usines existantes soient mises en conformité. C'est donc une loi qui touche particulièrement les propriétaires, les administrateurs, les associations commerciales et les entreprises qui effectuent des travaux d'entretien réguliers. Selon la nouvelle législation, toutes les usines devront donc subir des interventions de modernisation pour mettre à jour les mesures de sécurité. La première opération qui prévoit la nouvelle loi est la vérification de chaque plante, afin de vérifier quelles sont les principales interventions à effectuer, afin qu'elle fonctionne progressivement.

Vérifications des ajustements

Conformément à la réglementation sur les ascenseurs UNI EN 81-80, l'entité qui doit effectuer les contrôles périodiques et extraordinaires, qui a également réalisé et approuvé une analyse des risques adéquate, doit fournir une liste des interventions à réaliser sur l'installation dans un délai déterminé par la loi. Selon la catégorie de risque établie à partir des tableaux fournis par le ministère, les durées maximales des interventions varient entre 5 ans pour le tableau A et 10 ans pour ceux inclus dans le tableau B. Dans le cas où le facteur de risque figure au tableau C, les interventions peuvent être réalisées lors de travaux de modernisation successifs qui ont une quantité importante. Pour chaque tableau, les résultats obtenus pour chaque analyse de risque sont également rapportés et toutes les mesures à adopter sont également indiquées. Chaque organisme responsable des contrôles à effectuer périodiquement sur les installations doit également vérifier que chaque ajustement a bien été effectué. Sinon, le résultat négatif doit être communiqué aux bureaux municipaux qui contacteront les gestionnaires.

Interventions d'adaptation des plantes

Les mesures à adopter pour l'adaptation et la régulation des ascenseurs à usage privé doivent tenir compte du risque inhérent à l'utilisation du système.

En effet, la législation UNI EN 81-80 sur les ascenseurs prévoit des interventions pour assurer un accès adéquat des personnes handicapées, contre le vandalisme et des mesures garantissant un comportement correct en cas d'incendie.

Les principales interventions à effectuer sont celles liées à une bonne utilisation de l'ascenseur comme le nivellement de l'arrêt à l'atterrissage, dispositifs qui assurent les portes en plus des systèmes d'alarme pertinents.

Les interventions mineures concernent les amortisseurs, à la fois les systèmes d'éclairage normal et de secours et les systèmes de protection qui offrent une protection contre les chocs ou empêchent le desserrage des cordes et des chaînes. Très important est la présence d'un parachute approprié qui est activé par un limiteur de vitesse.

Réglez la taille de levage

La réglementation de l'ascenseur UNI EN 81-80 rappelle également quelles sont les mesures minimales qui doivent avoir les cabines à approuver, de manière à permettre l'élimination des barrières architecturales et à favoriser une utilisation confortable et pratique.

Une cabine privée nouvellement construite à usage résidentiel doit avoir une taille minimale de 950 x 1300 mm et une lumière de porte de 800 mm. En cas de rénovation d'un système préexistant, les dimensions minimales descendent à 800 x 1200 mm, mais toujours avec une lumière de porte de 800 mm. Les panneaux doivent être placés à une distance du fond de la cabine pouvant varier entre 800 et 1200 mm.

Les dimensions du compartiment de confinement sont variables et changent selon le fabricant, elles ne sont donc pas soumises à la réglementation, pour autant qu'elles garantissent la sécurité du système et assurent les dimensions minimales de la cabine.

Règlement sur les ascenseurs à usage privé

La législation des ascenseurs UNI EN 81-80 en référence aux systèmes à usage privé prend en compte l'environnement dans lequel le système est construit.

En effet, en fonction de la destination, le propriétaire du système doit évaluer les actions à effectuer pour assurer la meilleure utilisation pour chaque utilisateur. En effet, certaines mesures spécifiques doivent être explicitement demandées pour assurer des situations particulières et répondre aux besoins de la copropriété ou du bâtiment.

Il est possible qu'à certaines occasions, il soit impossible d'effectuer un travail d'adaptation, surtout lorsque les interventions sont en conflit avec le surintendant des beaux-arts.

Dans ce cas, une attestation doit être obtenue indiquant que l'ajustement est impossible, tandis que l'organisme chargé des contrôles périodiques doit prévoir des mesures compensatoires qui peuvent garantir la sécurité et qui prennent donc en considération les exigences minimales pour l'approbation du 'installation.

Règlement d'ascenseur d'UNI EN 81-80: Règlement 2015 d'ascenseur

La législation de l'ascenseur UNI EN 81-80 est entrée en vigueur le 8 mars et prend en compte les modifications qui ont été apportées à la sécurité des installations.

La nouvelle législation de 2015 tend en fait à assimiler les dispositions à tous les types d'installations, à la fois pour un usage privé et pour un service public. Afin de simplifier les opérations de vérification, il a été introduit la possibilité de faire effectuer les contrôles non seulement aux organismes de certification notifiés, mais aussi aux organismes accrédités par Accredia et donc de mener la tâche de vérification de la meilleure façon possible. documentation selon la loi.

En ce qui concerne les situations limites dans lesquelles il n'y a pas d'espace libre ou de volume externe pour les opérations de maintenance, une norme a été introduite qui permet l'utilisation de moyens alternatifs évitant l'écrasement de ceux qui opèrent les interventions.